infos

01  07  2009

Montpellier 2009

Inscriptions pour la sélection officielle 2009 : DERNIER APPEL

ATTENTION ! : l’inscription des

courts métrages fiction
documentaires
films expérimentaux (ou vidéo)
projets pour la bourse d’aide au développement

sera close le vendredi 10 juillet 2009.

Dernier appel pour les retardataires !

Le meilleur de la production 2008-2009

Avec plus de 120 films dans la sélection officielle (compétitions, panoramas, avant-premières, projections spéciales) et plus de 100 000 euros de prix en numéraire, aides et services attribués aux lauréats des différentes compétitions : l’Antigone d’or (15 000 euros, section longs métrages) ; le Grand prix du court métrage (4 000 €) ; le Prix Ulysse (3 000 euros, section documentaires).

Sans oublier la 19e Bourse d’aide au développement (aide aux projets de longs métrages fiction) qui se déroulera les 29 et 30 octobre. Un dispositif d’aide à la création cinématographique en Méditerranée, spécifique au Festival de Montpellier, qui a soutenu depuis 1991 une quarantaine de films à l’état de projets et dont beaucoup ont été réalisés et distribués en salles.

Une première information sur la sélection officielle des films et projets pour la bourse d’aide sera annoncée vers le 20 septembre, et la sélection définitive sera dévoilée lors de la conférence de presse début octobre à Montpellier.

Honneur à la Turquie : Le renouveau du cinéma turc

Avec une vingtaine de films produits par an le cinéma turc couvre plus de 50 % des entrées de son marché intérieur, un cas unique en Europe. Et parallèlement à un cinéma populaire en excellente santé, depuis les années 90 se développe un cinéma d’auteurs, tous nés dans les années 60, que Montpellier a été parmi les premiers festivals à révéler avec leurs courts métrages (comme Yesim Ustaoglu, Nuri Bilge Ceylan, Tayfun Pirselimoglu) et à suivre dans leur carrière. A l’occasion de la saison de la Turquie en France (juillet 2009-mars 2010), le 31e Cinemed propose de revenir sur cette génération qui témoigne d’une extraordinaire vitalité dans la création et se distingue depuis plus de quinze ans dans tous les festivals internationaux. Avec de nombreux invités et une table ronde sous la présidence de Azize Tan, directrice du Festival d’Istanbul. (En collaboration avec Cultures France.)

Ariane Ascaride, présidente du jury de l’Antigone d’or 2009

Dans le premier film que tourne son jeune mari Robert Guédiguian en 1980, Dernier été, découvert à Montpellier en 1982, elle est la seule comédienne professionnelle… Depuis, la famille a progressé en équipe, autour de Robert bien sûr et de la coopérative Agat Films, mais Ariane, si elle fut l’inoubliable Jeannette, a toujours privilégié la diversité des rôles et des univers artistiques. Sur scène, pour le théâtre ou d’épurées lectures – elle a été l’élève de Vitez et Bluwal – ou dans des premiers films auxquels elle apporte son expérience et sa sensibilité (Brodeuses d’Eléonore Faucher). Curieuse et exigeante, elle sera une parfaite présidente du jury de l’Antigone d’Or…